Les meilleurs architectes d'intérieur chez vous à partir de 649€, avec Mon Intérieur sur Mesure Nos prestations
D.I.Y.

Réussir l’isolation de ses combles


par Béatrice Minard — le 4 octobre 2019

Vous souhaitez isoler vos combles pour augmenter la surface habitable de votre bien, ou tout simplement pour améliorer sa performance énergétique ? Voilà une excellente initiative qui aura de nombreuses répercussions positives sur votre qualité de vie ! Pose, matériaux, aménagement… Voici tout ce que vous devez savoir pour réussir l’isolation de vos combles.

La législation à connaître avant d’isoler ses combles

C’est par les combles et la toiture que l’on perd chaque hiver près de 30% de la chaleur accumulée dans la maison : il est donc indispensable d’investir dans une bonne isolation, qui augmentera les performances énergétiques de votre logement tout en réduisant votre facture de chauffage. Cerise sur le gâteau, l’état encourage ces initiatives en accordant des primes énergie pour réaliser vos travaux, le site de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) vous donnera toutes les informations nécessaires. Voici les conditions à remplir pour pouvoir en bénéficier :

  • Vous devez faire votre demande de prime énergie avant d’accepter le devis de vos travaux d’isolation
  • L’isolant choisi doit avoir un coefficient de résistance thermique supérieur ou égal à 7 m².K/W en comble perdu et supérieur ou égal à 6 m².K/W en rampant de toiture
  • Vos travaux d’isolation de toiture doivent être réalisés par un artisan RGE dans le domaine de la pose de matériaux d’isolation thermique
  • Une fois que les travaux sont terminés, vous avez 8 mois pour transmettre votre dossier complet et bénéficier de la prime énergie.

combles aménagés chambre design blanc mism architecte

L’isolation reste l’élément-clé pour profiter d’un espace sous combles confortable toute l’année ! (Photo : studentizaslobodu.me)

Avec ou sans prime énergie, il vous faudra tout de même effectuer certaines démarches administratives avant de vous lancer dans les travaux. Commencez par faire une déclaration de travaux auprès de votre mairie et profitez-en pour vous renseigner sur le Plan d’Occupation des Sol (POS) et le Plan Local d’Urbanisme (PLU) : ces deux documents vous permettront de respecter les règlementations en vigueur dans votre commune concernant les travaux. Si vous souhaitez aménager vos combles et créer une surface habitable de 40m2 ou plus, il vous faudra un permis de construire.

Quelle(s) technique(s) de pose pour isoler mes combles ?

Les techniques préconisées varient selon le type de combles que vous souhaitez isoler.

  • Isoler les combles perdus: les combles perdus sont des combles inhabitables pour des raisons diverses (faible hauteur sous pente, charpente trop encombrante, etc). Pour isoler cet espace plus ou moins grand, trois solutions s’offrent à vous : l’isolation par soufflage (l’isolant sous forme de flocons est soufflé sur toute la surface des combles à l’aide d’une machine adaptée). Cette technique convient parfaitement aux combles de faible hauteur), l’isolation par épandage (Le produit isolant est répandu entre les solives par épandage manuel puis égalisé à l’aide d’un râteau) et l’isolant à poser ou à dérouler sur le plancher.

isolation combles perdus technique soufflage deroulage panneaux isolants mism architecte

Le soufflage et le déroulement d’isolant sur le plancher sont deux techniques couramment utilisées pour isoler les combles perdus (photo : Système D)

 

  • Isoler les combles aménageables: Si vous souhaitez aménager vos combles pour les transformer en pièces à vivre, deux solutions s’offrent à vous : l’isolation par l’extérieur ou l’isolation sous rampants. Cette seconde option, moins onéreuse, est la plus couramment utilisée par les particuliers : elle consiste à installer l’isolant (sous forme de rouleaux ou de panneaux) entre la charpente et la couverture (tuiles ou autres). L’isolation par l’extérieur – également appelée « sarking » – consiste quant à elle à placer l’isolant entre la volige et la couverture. En plus de conserver l’intégralité de votre espace habitable, Cette solution vous garantit une performance thermique optimale, ainsi qu’une excellente isolation phonique.

panneaux isolants combles isolation mism architecte

Les isolants se présentent souvent sous forme de rouleaux ou de panneaux (Photo : Quelleenergie.fr)

Zoom sur les matériaux isolants

Nous terminons ce sujet par le panel des matériaux isolants. Une fois encore, leur choix dépend avant tout du type d’isolation envisagé.

  • La laine minérale, la laine de verre et la laine de roche se classent dans la catégorie des isolants les plus abordables en termes de tarifs (entre 2 et 12€ par m2). Disponibles en rouleaux, en panneaux ou en vrac, ces isolants couvrent tous les besoins d’isolation, quelle que soit la technique de pose.
  • Le polystyrène et le polyuréthane, un peu plus onéreux, se présentent sous forme de panneaux (entre 4 et 25€ par m2 environ).
  • Pour finir, les matériaux biosourcés tels que le chanvre, le liège, la cellulose ou la fibre de bois souple font encore grimper la facture mais promettent une maison saine et une empreinte carbone réduite (entre 10 et 28€ par m2). Pensez à vos installateurs, en plus de vous préserver, ces matériaux naturels préservent leur santé aussi !

PARTAGER CET ARTICLE

Béatrice Minard

Bonjour ! Je suis Béatrice, journaliste déco et blogueuse. Accro au vintage et aux brocantes, je parcoure les vide-greniers dès que j'en ai l'occasion à la recherche de la perle rare pour mon intérieur. Ma mission ? Vous conseiller dans l'aménagement de votre sweet home à travers des articles et des photos d'inspirations diverses. Style ethnique, bord de mer, design ou campagne, je vous dévoile tous les secrets d'une décoration réussie et personnalisée ! J'ai récemment publié le guide Paris Déco avec les 120 meilleures adresses de la capitale http://livre.fnac.com/a9676965/Beatrice-Minard-Paris-deco